Baclofen suppresses motivation to consume alcohol in rats

In : Baclofène, Documents, Posted by on Août.08, 2011

Giancarlo Colombo · Giovanni Vacca · alvatore Serra · Giuliana Brunetti · Mauro A. M. Carai · Gian Luigi Gessa – . Springer-Verlag 2003

« The results of the present study indicate that acute treatment with the prototype GABAB receptor agonist baclofen suppressed non-reinforced lever-pressing for alcohol, i.e., an index of motivation to consume alcohol, in selectively bred alcohol-preferring sP rats. All doses of baclofen tested (1, 2 and 3 mg/kg) markedly suppressed extinction responding for alcohol; further, as the dose of baclofen was augmented, an increasing number of rats even avoided making any press on the lever. »

« Les résultats de la présente étude indiquent que le traitement avec l’agoniste du GABA B, le baclofène, supprime l’envie d’appuyer sur le levier qui permet d’obtenir de l’alcool chez des rats sP sélectionnés comme aimant l’alcool. Toutes les doses de baclofène testé (1, 2 et 3 mg / kg) ont nettement supprimé la réponse pour l’alcool; en outre, dés que la dose de baclofène a augmenté, un nombre croissant de rats, a même évité de presser sur le levier. »

« Finally, the lack of any effect of baclofen on indices of rat motor activity, as revealed by the results of the open-field test, suggests that the observed suppression in leverpressing was indeed secondary to a reduction in the appetitive strength of alcohol (and, to a lesser extent, that of sucrose) and not to non-specific factors such as sedation or motor impairment. »

« Enfin, l’absence de tout effet du baclofène sur les indices de l’activité motrice chez le rat, comme le révèlent les résultats de l’essai, suggère que la diminution observée sur la pression du levier est bien due à une diminution de la l’intérêt pour l’alcool (et, dans une moindre mesure, celui du saccharose) et non à des facteurs non spécifiques tels que la fatigue ou une déficience motrice. »

« In agreement with this hypothesis, a recent double-blind placebo-controlled study found that the suppressing effect of baclofen on alcohol consumption in human alcoholics was accompanied by a significant reduction in the obsessional and compulsive components of alcohol craving (Addolorato et al. 2002). Further, suppression of thinking about and interest for alcohol was observed in alcoholics under treatment with baclofen (Addolorato et al. 2000). »

« En accord avec cette hypothèse, une récente étude en double aveugle contrôlée par placebo a montré que l’effet du baclofène sur la suppression de la consommation d’alcool chez les alcooliques a été accompagnée par une réduction significative du craving (Addolorato et al. 2002) . En outre, il a été observé une suppression de l’intérêt pour l’alcool chez des alcooliques sous traitement par le baclofène (Addolorato et al. 2000). »

Baclofen suppresses motivation to consume alcohol in rats

No comments for this entry yet...

Comments are closed.