L’alcool incriminé dans la genèse des cancers du sein et colorectaux

In : Documents, Risques sur l'organisme, Posted by on Sep.09, 2011

ALCOOL ACTUALITÉS  –  N° 33  –  JUIN 2007

Le rôle causal de l’alcool dans les cancers de la cavité buccale, du pharynx, du larynx, de l’oesophage et du foie est connu depuis de nombreuses années ; il avait été notamment souligné en 1988 par les travaux du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) (1).
La nouvelle évaluation du CIRC permet d’incriminer avec certitude la consommation d’alcool dans la survenue de deux autres types de cancers :
le cancer du sein et les cancers colorectaux.

En février dernier, 26 chercheurs de 15 pays se sont donc réunis au CIRC à Lyon pour analyser l’ensemble des données de la littérature scientifique relatives au rôle de la consommation d’alcool dans la survenue de cancers sur 27 localisations
anatomiques. Un résumé de ce travail est paru récemment ; les résultats complets seront prochainement disponibles(2,3).
L’existence d’une relation de cause à effet a été confirmée pour les cancers suivants : bouche, pharynx, larynx, oesophage et foie. Le risque de ces 4 premiers cancers est augmenté d’un facteur 2 à 3 en cas de consommation quotidienne d’environ 50 g d’alcool (ce qui correspond à 5 verres standard), par rapport au risque des non-buveurs. Ce type de quantification s’avère plus délicat pour le cancer du foie, dans la survenue duquel la cirrhose et d’autres maladies hépatiques interviennent aussi.

Alcool et cancer

 

No comments for this entry yet...

Comments are closed.