Coûts et bénéfices économiques des drogues

In : Documents, L'alcool en Europe, Posted by on Août.08, 2011

Pierre KOPP & Philippe FENOGLIO – Juin 2004

« Si les drogues licites (alcool et tabac) et illicites imposent des coûts à la collectivité, celles-ci génèrent également des économies budgétaires et disposent d’un certain poids dans l’économie nationale.
Le présent rapport a pour objectif d’évaluer ces différents éléments et des les comparer.
Le présent rapport comptabilise d’abord les économies, certes malheureuses, mais réelles, de dépenses publiques pour la collectivité du fait des décès prématurés imputables aux drogues. Il recense ensuite l’ensemble de la chaîne de valeur des filières drogues (i.e. le chiffre d’affaires hors taxes), augmenté des recettes fiscales et du solde de la balance commerciale.
Par la suite, il convient de se prononcer quant aux effets des drogues sur la collectivité (comparaison « coûts – bénéfices »). Nous rejetons les calculs sans fondements méthodologiques précis qui comparent le coût social des drogues avec le chiffre d’affaires ou le profit des branches considérées ou encore avec les recettes fiscales. Le seul calcul qui ait un sens, consiste à comparer l’externalité
imposée par les drogues à la collectivité (le coût social) au bénéfice économique de ces drogues (le surplus du consommateur).
Le résultat est clair, toutes les drogues coûtent plus cher à la collectivité qu’elles ne rapportent. »

Coûts et bénéfices économiques des drogues 

No comments for this entry yet...

Comments are closed.